Notre philosophie

Ecoute et vous est née d’une volonté de faciliter l’accès au soin à toute personne en difficulté psychique quels que soient ses revenus, quelle que soit sa situation sociale.

La notion de santé, est significative d’équilibre global:  “un esprit sain dans un corps sain”. L’un ne va pas sans l’autre. Ce soin se doit d’être plus démocratisé en prise plus directe et plus simple avec les demandes, et le temps de la demande.

Trop souvent le soin psychique se résume à la prise de traitements médicamenteux qui ne font que remettre à plus tard la véritable résolution des difficultés rencontrées, faute de réponses appropriées. La France a le triste record de consommation d’anti-dépresseurs et anxiolytiques. Ils ne peuvent être une issue durable.

L’approche clinique, liée au soin, signifie “au lit du patient” c’est à dire au plus près des demandes, besoins, réticences, craintes, espoirs, en s’appuyant sur les méthodes reconnues et qui ont fait leurs preuves.

Les fondateurs d’Ecoute et Vous souhaitent faciliter l’accès à une première démarche de soin psychique et proposer un premier accompagnement de proximité, là/où et quand le mal-être reste sans réponse, sans écoute. Pour cela nous faisons le choix de nous déplacer également si nécessaire à domicile.

Cette plus grande accessibilité passe par une meilleure communication, une plus grande disponibilité, une plus grande adaptabilité dans la proposition de soin, mais aussi une plus grande synergie avec les acteurs locaux.

C’est en cela que le principe même d’une démarche associative nous a semblé un axe à privilégier, mettant au service des adhérents bénéficiaires un certain nombre de compétences utiles, leur permettant également d’interagir au plus près de leurs besoins, en participant à la vie de l’association s’ils le souhaitent.

Ce premier suivi , permet d’apprivoiser différentes modalités d’accompagnement, valide une première démarche, une sortie de solitude, autorisant une éventuelle orientation plus spécialisée.
Nous proposons également des modules de formation à destination des professionnels et des bénévoles.

La capacité à s’engager dans une démarche de soin psychique ne dépend pas des revenus, bien qu’elle implique un engagement, une participation.

Toute personne souhaitant s’engager dans une telle démarche est digne d’être accompagnée dans de bonnes conditions, par des professionnels bénéficiant de formations adaptées.

Célia Kinloch

Fondatrice